Cory Doctorow, Dans la dèche au Royaume Enchanté

Date : Vendredi 05 septembre 2008 @ 13:14:37 :: Sujet : Science Fiction

Dans la dèche au royaume enchanté

C. Doctorow

 

Si vous etes un peu geek, lisez ce roman, pas ma critique, et faites vite, il faut le lire...

 

Cory Doctorow est un geek, un vrai.
Tout ce qu'il écrit est en libre service sur son blog.
Tous ses livres et nouvelles sont en libre telechargement, et on peu même ecrire des histoires dans leur univers sans rien demander à l'auteur.
Bon, faut aimer l'anglais et lire sur son micro, mais vous pouvez lire les premieres pages pour vous faire une idée...

 

Il a ecrit ce bouquin en 2003, et il a déjà été téléchargé 700 000 fois, ce qui n'empeche pas Cory d'en avoir vendu plein et d'etre riche.



Parlons de l'histoire.
Nous sommes à la fin du XXIeme siecle, le monde n'a plus rien à voir avec notre monde.
La mort est vaincue, n'importe qui peut se sauvegarder quand il le souhaite et ensuite se ressuciter dans un clone, modifié ou pas.
L'économie de marché est morte aussi.
Avec l'Energie Libre, tout peut etre produit/construit pour un cout nul. Et les corps humains peuvent etre modifiés à volonté.
Plus d'argent, plus de travail.
Les gens font ce qu'ils ont envie de faire, la societe est basée sur les loisirs, les etudes et la créativité.
Il y a toujours des barman et des gars qui nettoient les chiottes, mais c'est leur choix et ça leur rapporte du whuffie.
c'est la société Bitchum.

 

Ah ah, c'est quoi le whuffie, c'est ce qui remplace l'argent, ça represente la réputation des gens.
On peut acceder au whuffie de chaque personne quand on veut.
Plus vous avez d'amis, et surtout plus ce que vous faites plait aux gens, plus vous avez de whuffie, et donc vous avez une vie plus facile, et l'accès à tout ce que la société vous propose.
Avec un whuffie nul, vous etes une grosse nullité, personne vous parle, et vous avez accès seulement au minimum : accès au reseau, resurrections, logement à l'hotel, et bouffe, dans les restaus (mais vous ferez la queue) ou aux bornes de production automatisées, qui feront ce que vous voulez.
Toute la société tourne maintenant autour de ça.
Ceux qui connaissent bien Ebay comprendront sans soucis le principe.

 

Comment ecrire une intrigue dans un monde de loisir, sans argent, sans mort, sans rien qu'on ne puisse faire si on a du whuffie (et ça ne depend que de ce que l'on fait) donc sans risque.
Et bien en situant l'action à Disneyworld.
Julius y "travaille" justement.
Sur la Mansion (la maison des fantomes, que nous avons aussi en France), avec sa petite amie Lil.
Le fait qu'il ait 170 ans et elle seulement 23 est un défi interessant.

 

Leur ad'hoc (association de plusieurs personnes) gère la mansion, comme d'autres ad'hoc gèrent le parc.

Seulement l'ad'hoc de Debra est en train d'essayer de prendre le pouvoir.
Ils ont commencé en créant un parc d'attractions disney en chine, et sont maintenant en Floride pour refaire le Hall of President (on a pas ça en france).
Pour Julius, Debra a pour volonté de récupérer tout Liberty Square, et il ne peut le tolérer.

 

Le jour ou il se fait assassiner, heureusement juste après une sauvegarde, tout dérape. Julius est persuadé (sans aucune preuve) que Debra est derrière ça et la guerre est déclarée.
Bon... quand personne ne vous croit et que vous, pauvre petit asocial, vous vous battez contre quequ'un qui a du whuffie à ne plus savoir qu'en faire, et bien ce n'est pas gagné.
Heureusement Dan, le vieux copain, et le seul, de Julius est là pour l'aider et le soutenir.

 

Je vous laisse lire la suite, c'est un roman très court d'à peine 250 pages.

 

Le reproche qui est fait à Doctorow c'est un peu d'écrire comme Asimov, peu de profondeur aux personnages et une trame de l'histoire limitée.
Personnellement j'adore Asimov, et le monde décrit par Doctorow tout au long de l'histoire est vraiment excellent. Rien que pour ça, il en vaut la lecture.
On voit qu'il y a pleins de trouvailles et qu'il faudrait encore des livres et des livres pour les developper.
Le personnage de Julius est de mon avis très bien rendu, on voit bien que c'est un peu l'archetype du geek, avec les problèmes que cela lui pose relationnellement parlant et c'est vraiment très bien rendu.
Les autres personnages sont moins etudiés, mais le livre est très court et c'est donc normal.

 

Si votre score de geekitude est corect, lisez ce bouquin, sinon lisez le aussi, vous aurez une vision optimiste du monde du futur (a peu près) et ça fait plaisir.








Cet article provient de Octopedia

L'URL pour cet article est : http://www.octopedia.net/article.php?sid=273